Rapport Moral 2010 du Président du CCSM

Rapport moral 2010 du Président du Collectif pour le Contournement

            

                                                                                                                                                                                              Photos Daniel De Simone

            Je pourrais encore une fois jouer à l’historien et raconter le long et laborieux parcours du projet du contournement, mais je n’ai pas le cœur à souhaiter son 37ème anniversaire, ni encore une fois, chanter la ritournelle : « le contournement dans 2 ans ! »

      Fin 2008, nous nous sommes réjouis de la mise en service de la première tranche du contournement.  C’était une première étape. Elle n’a rien résolu pour l’ensemble des Marcellinois, des Hauts Foréziens et des usagers de la Rd 498.

      En 2009 : il n’y a eu ni continuation du chantier, ni travaux engagés. Le Conseil Général de la Loire, ses élus, ses services, ont annoncé largement dans la presse départementale, à plusieurs reprises et pendant des mois, un redémarrage du chantier début 2010. Loire Magazine n° 80 de Mars Avril 2010, édité par le Conseil Général, a imprimé et diffusé cette information.

      Et pourtant, aucune reprise des travaux n’a eu lieu !

           

Chantier arrêté depuis 2008

      Il y a un an, Monsieur Laurendon, ici, lors de notre précédente Assemblée Générale du 9 octobre 2009, devant nous tous, au nom du Président du CG42, que vous représentiez, vous nous donniez rendez-vous aujourd’hui 15 octobre 2010 sur le chantier des ponts, « sur les ponts s’il fait beau, sous les ponts s’il pleut » avait il été précisé dans l’enthousiasme !

      Un véritable espoir alors était né. Monsieur Laurendon, nous y avons cru, nous vous avons cru.

      Hélas, nous sommes assis, ici, en cette salle des fêtes, les épines de la déception nous piquent et la révolte gronde en nous. Adieux promesses, camions, pelles mécaniques …Adieu Ponts et Contournement!

      Aujourd’hui, 15 octobre 2010, qu’allez vous nous annoncer, Monsieur le Vice-président ? La reprise du chantier dans trois mois ? Dans six mois ? …Ou l’apparition d’un nouvel obstacle à cause d’une récente réglementation, avec son cortège d’études, de dossiers, d’attentes, de décisions administratives, impliquant de nouveaux et d’interminables  retards ?

      Certains ici, aujourd’hui, craignent que ces nouvelles obstructions permettent de camoufler une absence de volonté de poursuivre rapidement ce projet.

      Nous ne voulons plus des promesses mais des actes, nous voulons regarder le ballet des engins, nous voulons salir nos chaussures dans la boue des terrassements …

      Ce serait miracle que de se rassembler pour couper le ruban sur un pont en chantant : « Sur les ponts de la mare on y danse, on y danse…. » Symboles de la mise en service du contournement.

      Monsieur le Vice-président, aujourd’hui, les membres du Collectif pour le Contournement sont en colère mais ils ne sont pas découragés et ils vont continuer d’œuvrer plus que jamais pour que ce projet se réalise !

      Il est urgent de faire redémarrer ce chantier, de ne pas abuser d’avantage de la patience des Marcellinois, des Hauts Foréziens et de tous les usagers de la RD 498 afin de rétablir la belle confiance qu’ils vous avaient témoignée jusque là.

                         

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site